Face au G8 des universités, toutes et tous à Dijon les 5, 6 et 7 mai !

Publié le par V

Fédération des Travailleur-euses de l’Education

Le sommet mondial des universités devrait se dérouler à Paris les 5, 6 et 7 mai prochains. Soyons encore plus nombreux à faire entendre nos voix au contre-sommet de Dijon !

 

La première partie du G8/G20 (sommet mondial) des universités s’est tenue, comme prévu, à la saline royale d’Arc-et-Senans, en Franche-Comté. Lors de la soirée d’ouverture au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, un dispositif policier sans précédent a été déployé. La préfecture semble avoir jugé que des dizaines de cars de CRS et des dispositifs anti-émeutes étaient nécessaires pour protéger les pseudo-délégués de ce sommet contre les « hordes barbares et déchaînées » : quelque 80 manifestant-e-s armés de tracts et de banderoles, rassemblés sur un pont de la ville. Nous communiquera-t-on le coût d’une telle opération ? Quelle autre preuve faudrait-il pour démontrer que, contrairement aux dénégations des deux présidents du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) Bourgogne - Franche-Comté, leur sommet est bien un G8 ?

Le G8 des universités 2011, organisé par la Conférence des Présidents d’Université (CPU), ressemble de plus en plus à une farce ! La paranoïa des dirigeant-e-s conduit à placer les villes en état de siège. Cette surenchère sécuritaire ne rend que plus saillante l’absence de légitimité démocratique de ces réunions qui se déroulent à huis-clos, loin du regard des étudiant-e-s, des personnels et de l’ensemble de la manifestation.

Le sommet initialement prévu à Dijon sera délocalisé à Paris, mais le lieu exact est tenu secret et ne sera pas révélé, probablement, avant la dernière minute.

A Dijon, nous maintenons le contre-sommet les 5, 6 et 7 mai. Celui-ci constituera un espace d’échanges pour réfléchir à une alternative à la libéralisation de l’éducation et de la recherche.

La mobilisation de toutes et tous doit passer à la vitesse supérieure ! Nous lançons un nouvel appel à toutes les organisations politiques, syndicales, associatives, à toutes les personnes désireuses de promouvoir une éducation émancipatrice tout au long de la vie et une recherche indépendante et critique, à amplifier la mobilisation et à nous rejoindre à Dijon lors de ce contre-sommet.

Les débats, conférences, assemblées et manifestations se dérouleront donc bien aux dates et lieux prévus. Face à la reculade de l’État qui utilise le prétexte habituel de la sécurité, avançons et emparons-nous de l’espace pour débattre sur l’éducation et la recherche que nous désirons réellement.

Nous nous donnons toutes et tous rendez-vous sur le campus dijonnais de l’Université de Bourgogne les 5, 6 et 7 mai, ainsi qu’à la manifestation samedi 7 mai, départ 14h00 du Campus, 14h30 de la Place Wilson. Le savoir n’est pas une marchandise, l’université n’est pas une entreprise, les étudiant-e-s ne sont pas des client-e-s !

 


Collectif d’organisation du contre G8 de l’Éducation et de la Recherche : (Alternatifs 21, AMEB, ATTAC21, ATTAC Besançon, CGT-Ferc, CNT21, CUAE, FASE, FSU21, Forum social local21, NPA21, RUSF21, RUSF Franche-Comté, SNASUB-FSU 21, SNESUP 21, Sud éducation Franche-Comté, UEC 21, UGED-FSE, Individu-e-s)


Site : www.contreg8db2011.lautre.net 
Mail : contreg8-db-2011@riseup.net

Commenter cet article